UN DYNAMISME ECONOMIQUE AU SERVICE DE L’EMPLOI

UN DYNAMISME ECONOMIQUE AU SERVICE DE L’EMPLOI

UNE ACTIVITE DYNAMIQUE

  •   Une croissance de 1,7% en 2018, soit un niveau supérieur à celui de l’Allemagne pour la 1ère fois depuis 2009.
  •  + 0,3% de croissance pour le 1er trimestre 2019, un rythme identique à ceux observés sur les deux derniers trimestres (Insee).

EN MATIERE D’EMPLOI ET D’APPRENTISSAGE

  • Le taux de chômage à son niveau le plus bas depuis 10 ans. A la fin du 1er trimestre 2019, il s’établit à 8,7 % de la population active en France (hors Mayotte), contre 10% début 2017.
  • 500 000 créations d’emplois depuis 2 ans.
  • Depuis le début du quinquennat, la baisse du chômage est continue. Le chômage des jeunes et le chômage de longue durée ont eux aussi singulièrement baissé.
  • Nombre record d’embauches en CDI en 2018 avec plus de 4 millions d’embauches, les entreprises n’ont donc plus peur d’embaucher en CDI.
  • Hausse de 3,7 % des entrées en apprentissage en 2018-2019! Un nouveau record s’établit avec l’entrée de 310 000 jeunes en apprentissage (chiffres de la Dares), et déjà +7,7% du nombre d’apprentis total en France en 2018.
  • Hausse de 3 points du taux d’insertion dans l’emploi des apprentis, désormais à 74,5%.

EN MATIERE D’ATTRACTIVITE

  • Selon le baromètre d’EY publié le 4 juin 2019, la France se classe en deuxième position européenne en matière d’attractivité, juste derrière le Royaume-Uni mais devant l’Allemagne, pour la 1ère fois depuis 10 ans.
  • Attractivité pour les investissements directs à l’étranger (IDE) : la France arrive en 5e position mondiale et gagne 2 places par rapport à 2018.
  • Hausse de 85% de projets de R&D par rapport à 2017 (soit plus que l’Allemagne et le Royaume-Uni réunis).
  •  80% des dirigeants et cadres dirigeants interrogés trouvent que la France est une localisation satisfaisante du point de vue des intérêts de leur entreprise et 70% déclarent avoir confiance en l’avenir de l’industrie en France (baromètre de l’attractivité de la France 2019, réalisé par le CSA pour EY).

EN MATIERE D’INDUSTRIE

Emploi :

  • La reconquête industrielle de notre pays a déjà commencé : pour la première fois depuis 10 ans, la France créé plus d’emplois industriels qu’elle n’en détruit et ouvre plus de sites industriels qu’elle n’en ferme.
  • En 2018, il y a eu 60 ouvertures d’usines, contre environ 40 fermetures.
  • Depuis 2 ans, sur 4 emplois industriels menacés, 3 ont été sauvés, sur 10 sites industriels menacés, plus de 9 sont sauvés.
  • 15 500 emplois ont été créés depuis 2017 dans l’industrie.

Investissements :

  • Les industriels français ont l’intention d’augmenter de 11% leurs investissements en 2019 (source : INSEE).
  • L’Etat investit 500 M€ pour l’industrie du futur, 10 000 PME accompagnées ; 15 Md€ investis dans le PIC.
  • En 2018, la France a accueilli 320 projets d’investissements directs étrangers industriels, au plus haut depuis cinq ans.