Retrouvez les étapes du déconfinement suite aux annonces du Président

Retrouvez les étapes du déconfinement suite aux annonces du Président

Mardi 24 novembre, le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé les étapes du déconfinement.
Trois dates à retenir avec des mesures qui seront détaillées par le Premier ministre, Jean Castex, ce jeudi matin.
A partir du 28 novembre :
 
Réouverture des commerces :
Les petits commerces pourront rouvrir à partir de samedi 28 novembre, et les services à domicile reprendre, mais jusqu’à 21 heures au maximum et selon des « protocoles sanitaires » stricts.
Reprise des offices dans les lieux de culte dans la stricte limite de trente personnes
Possibilité de promenades avec attestations de déplacement
dans un rayon de 20 kilomètres et durée maximale de trois heures.
Autorisation des activités périscolaires en extérieur
 
A partir du 15 décembre : fin des attestations de déplacement
Si la situation sanitaire le permet (5 000 contaminations par jour et entre 2 000 et 3 000 personnes en réanimation), le 15 décembre sera la date officielle de la fin du confinement.
À cette date, un couvre-feu sera mis en place de 21 heures à 7 heures avec une exception pour les soirées du 24 et du 31 décembre.
 Les cinémas, les théâtres et les musées pourront rouvrir.
A partir du 20 janvier : réouverture des restaurants si le nombre de contaminations est inférieur à 5000 jours
Réouverture complète des lycées
Réouverture des universités fin janvier.
Augmentation des aides aux entreprises fermées :
Les entreprises « qui resteront fermées administrativement » dans les prochaines semaines, comme les restaurants, pourront obtenir une aide correspondant à 20 % de leur chiffre d’affaires annuel, au lieu des 10 000 euros déjà proposés.
A ce jour, aucune date de réouverture n’a pu être donnée pour les bars et les discothèques. Et aucune date n’a pu être donnée pour la réouverture des stations de ski, qui resteront fermées pour les fêtes de fin d’année.
Une campagne de vaccination pour la fin décembre ou début janvier est envisagée.
La vaccination ne sera pas obligatoire.
Une réflexion est en cours pour isoler de manière plus contraignante les personnes contaminées.
Pour les dernières informations, je vous invite à retrouver ce matin Jean Castex.