Plan du Gouvernement pour soutenir le Tourisme

Plan du Gouvernement pour soutenir le Tourisme

A l’issue du Conseil Interministériel du 14 Mai 2020, le Premier Ministre a présenté le plan du Gouvernement pour le tourisme.
Plusieurs Ministres (de l’Économie, de l’Europe et des affaires étrangères, des collectivités territoriales, de la culture, du travail, des sports, la Ministre des Outre-Mer ainsi que le Secrétaire d’État au Tourisme), des acteurs du tourisme, des élus locaux, des organisations syndicales, des entreprises et des opérateurs se sont réunis autour du Premier Ministre.
Des mesures fortes ont été prises pour préserver l’activité touristique en France. Le Gouvernement se mobilise pendant cette période exceptionnelle. Le Premier Ministre l’a affirmé : le tourisme est un fleuron de l’économie nationale et le sauvetage de ce secteur est une priorité nationale. Les professionnels du tourisme se retrouvent paralysés face à la crise sanitaire que nous traversons.
À partir du 25 mai, les autorités sanitaires pourront préciser les modalités de réouverture progressive. Aucun risque ne peut ni ne doit être pris. C’est avec gravité que le Gouvernement propose ce plan pour le secteur. Le plan de soutien contient deux grands axes :
  • limiter les faillites et les licenciements
  • tracer des perspectives pour les réouvertures à court terme.
Les moyens financiers engagés par le Gouvernement reposent sur l’urgence, sur le déconfinement progressif et sur la reconquête de la place de la France au premier rang mondial.
Jusqu’à la fin de l’année, le Fonds de solidarité reste ouvert et sera élargi pour les entreprises du secteur du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration. L’aide versée pourra aller jusqu’à 10 000€.
Le Prêt Garanti d’État saison sera mis en place avec des conditions plus favorables en prenant en compte les 3 meilleurs mois de l’année précédente.
Les banques proposeront un report des mensualités des prêts sur 12 mois et non plus sur 6 mois pour les PME du secteur. Cela permettra de soulager ces entreprises car le tourisme concerne 2 millions d’emplois directs et indirects.
Les cotisations sociales patronales entre mars et juin seront exonérées tant que la fermeture durera. Un crédit de cotisation de 20% des salaires versés depuis février sera accordé. Cela représente 2 milliards d’euros d’aides.
Un plan d’investissement accompagne ce plan pour protéger le redémarrage du secteur avec 1,3 milliards d’euros.
Le dispositif aux collectivités locales prévoit des allègements de taxes de séjour et un dégrèvement des deux tiers de la cotisation foncière des entreprises du secteur, que l’État financera pour moitié.
Le plafond d’utilisation des tickets restaurant sera doublé et une réouverture des cafés et des restaurants le 2 juin pourra être envisagée dans les départements verts.
Ce plan massif pour le tourisme élaboré pour répondre à la crise et préparer la suite est une bonne nouvelle pour les professionnels du secteur qui ont besoin d’un soutien financier concret. Ce sont donc 18 milliards d’euros engagés par le Gouvernement pour protéger ce secteur si important.
Le Premier Ministre l’a également précisé : des incertitudes persistent et concernent les vacances d’été. Cependant les Français pourront partir en vacances cet été sur le territoire français : en Métropole et dans les Outre-Mer.
Retrouvez le dossier de presse complet en cliquant ICI .