Projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé

Projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé

Notre système de santé occupe le 2nd rang mondial de l’espérance de vie.

Le reste à charge de frais le plus est le plus faible de l’Union Européenne.

L’Etat a investi un niveau élevé d’investissement de 200 milliards d’euros,

Il doit cependant être rendu plus performant.

Le projet de loi a été voté en première lecture à l’Assemblée nationale le 23 mars 2019.

Il vise à remédier aux rigidités d’organisation, aux tensions financières grandissantes et aux inégalités territoriales.

Par exemple, les déserts médicaux, plus de 6 mois d’attente pour certains spécialistes, exercice isolé dans certaines villes.

Mais aussi le manque d’outils et de structure d’organisation.

Ainsi que le coût élevé des innovations thérapeutiques ou l’augmentation du nombre de pathologies due au vieillissement de la population, etc.).

C’est pourquoi notre gouvernement a élaboré cette loi.

Dans Ma santé 2022le cadre du plan « Ma santé 2022 », nous avons ouverts 5 chantiers prioritaires :

–          Qualité des soins et pertinence des actes

–          Organisation territoriale

–          Modes de financement et de régulation

–          Ressources humaines et formation

–          Numérique.

Et nous prenons trois engagements prioritaires :

–          Placer le patient au cœur du système

–          Organiser l’articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital

–          Repenser les métiers et la formation des professionnels de santé.

Notre projet de loi comporte 3 axes :

–          La modernisation des parcours et carrières des professions médicales notamment en supprimant le numerus clausus de la première année commune d’études

–          L’amélioration de l’offre de soins dans les territoires et en particulier de l’accès aux soins de proximité notamment en créant un label « hôpitaux de proximité »

–          Le développement du numérique dans le domaine de la santé notamment en créant un espace numérique de santé pour chaque patient d’ici le 1er janvier 2022.

Retrouvez le texte voté sur : Projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé