L’État pleinement engagé pour protéger nos aînés

L’État pleinement engagé pour protéger nos aînés

Alors que les indicateurs montrent une reprise de l’épidémie, y compris chez les plus de 65 ans, le Président de la République, accompagné de la ministre déléguée à l’Autonomie, s’est rendu Mardi 22 Septembre dans un EHPAD du Loir-et-Cher pour rencontrer des soignants et résidents.

  • Une priorité : agir ensemble pour la protection de nos aînés

La protection de nos aînés est l’un des quatre piliers de notre stratégie de lutte contre le virus : elle constitue une priorité et requiert l’attention et la vigilance de tous.

Depuis le début de la crise, nous avons eu à prendre des décisions très difficiles et particulièrement coûteuses pour nos aînés et ceux qui les entourent. À cet égard, le Président a souhaité rendre hommage aux personnels soignants, aux aides à domicile, ainsi qu’à toutes celles et ceux qui accompagnent quotidiennement nos aînés, en assurant leur protection.

  • Une vigilance juste et proportionnée pour assurer le maintien du lien social

Nous ne vaincrons pas le virus en mettant à l’écart nos aînés. Le lien social et familial est tout aussi vital et nous devons apprendre à vivre avec le virus, en adoptant des réflexes indispensables. Pour ce faire, l’État accompagne les responsables d’établissements pour que des règles soient édictées :

  • veiller au strict respect des gestes barrières ;
  • tester de manière régulière le personnel et les soignants qui entourent nos aînés ;
  • s’assurer que les intervenants extérieurs et les familles prennent également toutes leurs précautions lorsqu’ils viennent rendre visite à leurs proches.
  • La loi sur l’autonomie et le grand âge pour début 2021

Répondre au défi du grand âge est un engagement fort du Président de la République depuis la campagne présidentielle.

Une première étape est sur le point d’être franchie, puisque le PLFSS permettra la création d’une cinquième branche de la sécurité sociale pour l’autonomie. Contrairement à bien des Gouvernements par le passé : nous faisons place aux actes.

Le Président de la République a également annoncé la loi sur le grand âge et l’autonomie pour début 2021. Il en a fixé le cadre :

  • une revalorisation des personnels, après tant d’années où ils n’ont pas été reconnus à la hauteur de leur engagement ;

une meilleure inclusion des aînés dans la société, avec une stratégie complète de la prévention aux soins médicaux.