Le nouveau gouvernement

Le nouveau gouvernement

Le remaniement gouvernemental a été annoncé hier matin par communiqué de la présidence de la République. Le nouveau gouvernement comprend 34 membres (hors Premier ministre) dont 15 personnes issues de la société civile.

Sur proposition du Premier ministre, le Président de la République a mis fin aux fonctions de :

  • Monsieur Jacques MÉZARD, ministre de la Cohésion des territoires ;
  • Madame Françoise NYSSEN, ministre de la Culture ;
  • Monsieur Stéphane TRAVERT, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation ;
  • Madame Delphine GÉNY-STEPHANN, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances.

 

Composition du nouveau gouvernement

“Il n’y a aujourd’hui ni tournant ni changement de cap ou de politique… Ce dont vous pouvez être sûrs au contraire, c’est qu’il y a une volonté d’action qui n’a rien perdu de son intensité et que cette volonté est aujourd’hui plus forte encore.” assure le Président de la république.

  • Le nouveau Gouvernement est strictement paritaire (17 hommes et 17 femmes) et respecte les équilibres politiques entre personnes issues de la droite et de la gauche.
  • Cette nouvelle équipe gouvernementale inscrira son action dans la continuité de la politique menée par le Gouvernement et dont le président de la République a rappelé les objectifs dans son discours au Congrès en juillet dernier (pas de changement de cap).
  • L’arrivée de profils compétents dans leurs domaines d’expertise permettra de renforcer son efficacité.
  • La présence de personnalités également plus “généralistes” renforcera la capacité du Gouvernement à faire la pédagogie de l’ensemble de son action.

 

Les nouveaux ministres du gouvernement : proche d’Emmanuel Macron, Christophe Castaner est nommé au ministère de l’Intérieur. Le centriste “constructif” Franck Riester est nommé au ministère de la Culture, Didier Guillaume, ancien patron des sénateurs socialistes, est nommé ministre de l’Agriculture, le Modem Marc Fesneau est nommé ministre chargé des relations avec le Parlement.

Les nouveaux secrétaires d’Etat : Laurent Nuñez, patron du renseignement, est nommé secrétaire d’Etat à l’Intérieur, Gabriel Attal secrétaire d’Etat à l’Education, Emmanuelle Wargon secrétaire d’Etat à la Transition écologique, Christelle Dubos secrétaire d’Etat aux Solidarités et la Santé, Agnès Pannier-Runacher secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances.

Les autres changements notables sont : Jacqueline Gourault, ancienne secrétaire d’Etat à l’Intérieur, est nommée ministre des Territoires, un nouveau ministère de grande dimension qui vient remplacer celui de la Cohésion des territoires. Elle aura deux autres ministres en renfort : Sébastien Lecornu, en charge des Collectivités et Julien Denormandie, en charge de la Ville et du Logement.

 

Les ministres








 

Les secrétaires d’Etat