Ce qui change au 1er juillet

Ce qui change au 1er juillet

  • L’allongement du congé paternité : promesse annoncée en automne dernier par le Président de la République Emmanuel Macron. Le congé paternité pourra être pris sur une durée de 6 mois après la naissance de l’enfant contre 4 mois jusqu’à aujourd’hui. Dorénavant, il sera possible de poser 25 jours fractionnables contre 11 précédemment. Pour la naissance d’un deuxième enfant, le congé change également : 32 jours au lieu de 18 initialement.
  • L’évolution du dispositif du chômage partiel : les indemnités perçues par les salariés vont à présent passer de 84% à 72% du salaire net. Toutefois, pour les salariés les plus touchés par la crise sanitaire, le dispositif de chômage partiel reste inchangé et reste fixé à 84% du salaire net.
  • Le lancement du dispositif “ma PrimRenov” : les bailleurs pourront dès maintenant bénéficier de l’aide « PrimRenov » en cliquant ici. Ce dispositif va notamment permettre de financer les travaux d’isolation, de chauffage ou de ventilation. Le montant de cette aide va dépendre des différents types de matériaux utilisés et les travaux devront être réalisés par des entreprises labellisées.
  • Le bonus écologique et la prime à la conversion : de nouveaux barèmes sont mis en place pour le bonus écologique, pour l’achat ou la location d’une voiture émettant peu de CO2. La prime à la conversion dépendra de nouveaux critères disponibles ici. Ainsi, la prime pour les véhicules thermiques Crit’Air 2 et les véhicules Diesel ne sera plus versée. Concrètement, à partir de cette date, pour les voitures électriques, cette aide passera de 7 000 à 6 000 € maximumet de 3 000 à 2 000 € pour les modèles dont le prix est compris entre 45 000 et 60 000 €. Du côté des hybrides rechargeables, le bonus descendra de 2 000 à 1 000 €.
  • L’encadrement des loyers à Paris : des nouveaux loyers de références sont disponibles ici.
  • La vente d’éthylotest devient obligatoire chez les cavistes, en grande surface, sur les sites internet ainsi que dans tout commerce qui vend de l’alcool.
  • Depuis hier, il n’y a plus de jauge d’accueil pour les bars et restaurants qui peuvent rouvrir totalement (intérieur et extérieur). Les concerts avec un public debout sont à nouveau autorisés. Les théâtres, salles de spectacle, foires et salons n’ont plus de jauge restrictive. Enfin, les commerces et les marchés (en intérieur et en extérieur) peuvent recevoir leurs clients sans limitation.